Sur la trace des Cottenoir en France (II)

Deuxième partie: Auxerre – avant 1600

La recherche de traces laissées par les Cottenoire en France se poursuit.

C’est à nouveau Floriane Cotnoir qui nous oriente sur une piste intéressante, soit la présence de plusieurs individus ayant le patronyme de Cottenoire dans les registres de l’état civil de la commune d’Auxerre au 16ème siècle.

Auxerre est une commune ou ville située au centre de la France, plus précisément en Bourgogne-Franche-Comté et fait partie du département de l’Yonne.

Cette région est connexe au département du Cher où se trouve la commune de Bourges et dont nous avons exploré les registres précédemment.

Notre amie Floriane a repéré via  le site internet de Pierre Le Clercq un document fort intéressant.  Ce dernier est un généalogiste réputé associé de longue date à la Société Généalogique de l’Yonne. Il est également membre (et trésorier) de l’Académie internationale de généalogie.

Il s’agit du recensement de 15 individus portant le nom de COTTENOIRE et ayant vécu à Auxerre avant 1600. Le document fournit de plus une transcription des actes provenant des registres de l’état civil du département de l’Yonne.

Une famille en particulier a retenu notre attention : celle de Jean Cottenoire (marchand boucher et rôtisseur) et de Perrette Fauchot qui ont eu 4 enfants tous baptisés à Auxerre entre 1556 et 1565).


Nous avons pu repérer leurs actes de baptême grâce au document suivant (voir le pdf) : 


LA FAMILLE COTTENOIRE À AUXERRE AVANT 1600 
 
© Pierre Le Clercq (2004),
Société généalogique de l’Yonne


1) – Le 11 août 1556, en l’église Saint-Pierre-en-Vallée, à Auxerre, a été baptisée Jeanne Cottenoire, fille de Jean Cottenoire et de Perrette (Fauchot). Son parrain a été Jean Regnard ; ses marraines ont été Jeanne (Bellot), femme d’Henri Regnard, et Perrette Bonnet, fille de Jean Bonnet [AM Auxerre, registre GG 98].

Acte de baptême de Jeanne Cottenoire (11/08/1556)


2) – Le 21 avril 1559, en l’église Saint-Pierre-en-Vallée, à Auxerre, a été baptisé Jean Cottenoire, fils de Jean Cottenoire et de Perrette (Fauchot). Ses parrains ont été Jean Beleau et François Calendre (ou Kalendre) ; sa marraine a été Madeleine, femme de Michel Regnard [AM Auxerre, registre GG 98].

Acte de baptême de Jean Cottenoire (21/04/1559)

3) – Le 18 septembre 1564, en l’église Saint-Pierre-en-Vallée, à Auxerre, a été baptisée Marie Cottenoire, fille de Jean Cottenoire et de Perrette (Fauchot). Son parrain a été Pierre Fauchot, fils de Jean Fauchot ; ses deux marraines ont été Marie Cottenoire, femme de Nicolas Jannequin, et Barbe Barrault, fille de Pierre Barrault [AM Auxerre, registre GG 99].

Acte de baptême de Marie Cottenoire (18/09/1564)

4) – Le 7 novembre 1565, en l’église Saint-Pierre-en-Vallée, à Auxerre, a été baptisé Marc Cottenoire, fils de Jean Cottenoire et de Perrette Fauchot. Ses parrains ont été Moïse Rossignol et Laurent Michelet ; sa marraine a été Perrette, femme de Claude Piot [AM Auxerre, registre GG 99].

Acte de baptême de Marc Cottenoire (7/11/1565)

Comme on peut le constater, la plupart des actes de baptême ou de mariage sont pratiquement illisibles et rédigés en latin. Les outils de référence sont également à peu près inexistants. La consultation des microfilms disponibles est également très ardue.

________________________________________________

UN COTTENOIR CONVERTI AU PROTESTANTISME

Le document de Pierre Le Clercq relève également la présence à Auxerre d’un autre Jean Cottenoir associé aux huguenots (ou protestants français) de cette ville :

COTTENOIRE Jean :

– Le 30 mars 1564 n.s., Jean Cottenoire, domicilié à Auxerre, a signé avec d’autres huguenots de la ville une pétition adressée au roi Charles IX, pour prier le souverain de transférer leur prêche de Cravant, trop éloigné, au faubourg auxerrois de Saint- Amatre, et de leur accorder la permission de fonder dans ce faubourg un cimetière protestant et d’engager un maître d’école de leur foi pour l’instruction religieuse de leurs enfants [Lebeuf & BM Auxerre, manuscrit 390 G, page 123].

– Le 27 janvier 1565 n.s., en l’église Notre-Dame-la-d’Hors, à Auxerre, a été baptisée Jeanne Cottenoire, fille de Jean Cottenoire et de Jeanne. Son parrain a été Jean Thomas, fils de Laurent Thomas ; ses marraines ont été Jeanne, femme de Mathieu Arthé, et Marie Gravelle, fille de feu Jean Gravelle [AM Auxerre, registre GG 3].

– Le 28 février 1569, le parlement de Paris a lancé un mandat d’arrêt contre Jean Cottenoire, domicilié à Auxerre, et contre d’autres huguenots de l’Auxerrois ayant pris les armes contre le roi Charles IX, ordonnant qu’ils soient reclus à Auxerre et passés en jugement [AN, X / 2a / 137, folio 224 verso].
___________________________________________

Il s’agit là d’une autre piste des plus intéressantes. Cet individu a-t-il eu une descendance?

Peut-être trouverons-nous un lien entre les huguenots de cette région de la France et notre ancêtre. Ce dernier serait-il arrivé en Amérique via l’Acadie, par où de nombreux protestants français sont passés au cours du 17ème siècle? La question est posée.

Auxerre est une commune ou ville située au centre de la France, plus précisément en Bourgogne-Franche-Comté et fait partie du département de l’Yonne.

Une réflexion sur “Sur la trace des Cottenoir en France (II)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s